Au fil des marques » Mes arrivages » Réussir un entretien (Partie 2/2)

Réussir un entretien (Partie 2/2)


Good job text with red marker pen

Dans la précédente partie, nous avons vu qu’il est primordial d’avoir des bases solides si on veut arriver à ses fins. Ici, nous allons voir comment continuer à construire sa réussite !

 


SAVOIR BIEN SE PREPARER

 

Brain character with barbell

Une harmonie complémentaire (deux couleurs complètement opposées sur le cercle des couleurs) reflètera l’image d’une personne dynamique

Pour faire le moins d’erreurs possible le jour J, il est important de s’y préparer et de ne pas y aller les mains dans les poches. Selon les secteurs d’activités, un entretien se présente toujours plus ou moins de la même façon, les questions sont toujours plus ou moins les mêmes et les pièges aussi.

Pour ne pas être pris au dépourvu, documentez-vous (sur internet par exemple) sur les questions les plus fréquentes que pose un employeur. De ce fait, vous pourrez préparer vos réponses mais attention, il ne s’agit pas d’apprendre sa réponse par cœur, être naturel reste essentiel ! Mettez-vous en situation réelle en demandant à vos proches de vous faire passer un oral. Plus vous allez faire de la pratique, plus vous serez à l’aise et maitriserez le sujet dont vous parlez.

La tenue vestimentaire fait également partie de l’entretien d’embauche. Vous devez la choisir selon le secteur d’activité visé. Ainsi vous ne pourrez pas arriver avec un look casual pour un poste dans le domaine de la banque et inversement, arriver en costard-cravate pour un poste dans la petite-enfance. Soyez bien en accord avec la profession demandée.

Attention aussi aux couleurs que vous portez ! Chaque couleur a une signification : un bleu marine dégagera de l’assurance et de l’autorité tandis qu’un jaune vif donnera l’effet contraire, celui d’être une femme/homme-enfant. Les associations de couleurs, elles aussi, ont une signification.

Aussi, une harmonie complémentaire (deux couleurs complètement opposées sur le cercle des couleurs) reflètera l’image d’une personne dynamique tandis qu’une harmonie bicolore (noir, blanc ou gris avec n’importe quelle autre couleur) fera de vous une personne plus élégante.

 


NE PAS OUBLIER LES DERNIERES 24 HEURES …

Stydying concept: student preparing late for his exams

Si vous voulez réussir, mettez tout en œuvre pour y arriver, ne laissez rien au hasard et mettez toutes les chances de votre côté !

Les dernières heures approchent mais le plus dur a été fait. Si en amont vous avez bien préparé votre entretien, vous serez moins stressé(e) et beaucoup plus disponible et libéré(e) le jour J. Ceci ne veut pas dire que vous n’aurez pas une petite pression mais ça sera un stress positif qui vous aidera à vous surpasser et non un stress qui vous fera perdre tous vos moyens.

La veille de votre entretien, préparez votre tenue vestimentaire et vos affaires afin de ne pas vous ajouter une pression inutile dès le réveil. Checkez que vous avez tout ce qu’il vous faut et n’oubliez rien. Ayez également une bonne nuit de sommeil et mangez correctement. Même si ce n’est pas physique, le corps a besoin de repos et de force. Une activité cérébrale est souvent plus épuisante que ce que l’on pense. Sans parler du stress qui use beaucoup d’énergie.

Avant de vous endormir vous pouvez relire vos notes, histoire que votre cerveau se remémore une dernière fois toutes les infos.

Ca y est, vous êtes prêt(e) pour réussir votre entretien !

Comme une compétition sportive, un entretien se prépare et comme on dit dans le monde du sport : « si tu veux être champion du monde, entraine-toi comme un champion du monde ». Si vous voulez réussir, mettez tout en œuvre pour y arriver, ne laissez rien au hasard et mettez toutes les chances de votre côté !

 


Les dernières perfs de Sandie Clair (*)

Une semaine seulement après les championnats d’Europe, la championne française Sandie Claire est repartie en Pologne (à Pruszkow près de Varsovie) puis en Angleterre (à Manchester) pour disputer les 2 premières manches de la coupe du monde qui se sont déroulées à une semaine d’intervalle. Sandie Claire raconte :  »  Sur la première coupe du monde (à Varsovie) j’étais engagée sur la vitesse par équipe, la vitesse individuelle et le keirin. Malheureusement, je suis tombée malade les jours précédents la compétition. Affaiblie, nous (avec les entraineurs) avons décidé que je m’alignerai uniquement sur la vitesse par équipe (l’objectif principal). Nous terminons 6ème. »

La semaine suivante, notre championne enchaine avec la 2e manche de la coupe du monde à Manchester. : « Il était prévu que je fasse la vitesse par équipe, la vitesse individuelle et le keirin. Ma coéquipière s’étant luxé l’épaule sur la 1ère manche, nous n’avons pas pu aligner l’équipe… Je n’ai donc participé qu’aux épreuves individuelles. Je fais mon meilleur chrono de la saison en qualifications mais beaucoup d’erreurs tactiques en match (lors des confrontations) ce qui me coute beaucoup puisque je me suis faite éliminée rapidement…« 

Sandie Claire retiens du positif pour cette Coupe du Monde, car les chronos s’améliorent et les sensations sont bonnes.  La voici déjà en préparation active pour les prochains rendez-vous, sur les prochaines courses en janvier 2018, d’ici quelques jours !

Thomas Maheux

Crédit photo Thomas Maheux

(*) Sandie Clair, championne cycliste internationale, multi médaillée mondiale et européenne sur piste, fait partie de l’équipe de France féminine. Elle a participé aux Jeux Olympiques de Rio en août 2016. Elle collabore à Au Fil des Marques dans le cadre d’un pacte de Performance signé en 2015 entre Au Fil des Marques et le ministère des Sports.  Ce contrat fut initié à l’INSEP en présence du président de la République de l’époque, François Hollande, et Thierry Braillard, alors secrétaire d’Etat aux Sports

 




Retour a la page precedente